silenthouse012510THE SILENCE HOUSE
EN COMPETITION FESTIVAL DE GERARDMER 2011
Réalisateur: Gustavo Hernández

Interprètes: Florencia Colucci (Laura), Abel Tripaldi (Néstor), Gustavo Alonso (Wilson), Maria Paz Salazar (Niña)
Uruguay 2010
35 mm - Couleurs - Scope - 1,85 - Dolby SRD
86 min

Synopsis: Laura et son père Wilson s'installent dans une maison de campagne pour la rénover avant sa mise en vente. Ils y passent la nuit et décident de commencer les travaux le lendemain matin. Tout se passe bien jusqu'à ce que Laura entende un bruit venant de l'extérieur qui devient de plus en plus fort au dernier étage de la maison…

 

Décevant et ennuyeux sont les deux termes qui qualifient ce film avec perfection. L'idée de base est pas vraiment originale, le film tenant plus de l'exercice de style de tout faire en un seul plan. Cet exercice technique étant plutôt réussit, là-dessus je souligne donc l'effort réussit, mais c'est sans doute le seul bon point du film... car l'actrice choisie pour être suivit du début à la fin du film manque de charisme même si elle est mignonne et ne joue pas trop mal, elle n'a pas assez de talent pour occuper une place si centrale dans le film qui repose entièrement sur ses épaules. L'ambiance qui devrait aussi prendre une part magistrale du film est bien fichu au niveau du décor mais l'image est techniquement assez moyenne et pas assez exploitée. Là n'est cependant pas le principal problème. Car outre sa lenteur, et le manque clair d'action, au point qu'on voit tous les petits soucis, défauts et incohérence du film, c'est que vers la fin du film un vieux twist vient décrébilisé tout le film.  Un twist pas cohérent, et franchement vain. Le choix de l'opéré à travers des photographies me laisse encore dubitative. Comme pour imiter ses aînés espagnol, on a le droit à notre petit fantôme, mais est-ce bien cela? qui n'est absolument pas exploité. Résultat on s'ennuie du début à la fin du film. Peut-être qu'avec un format plus court, il aurait séduit mais là on ne retient que les incohérences qui prête à rire, et la lenteur ennuyeuse du film. Bref n'allez pas voir ce film. C'est la grosse déception du festival.